Nouer des partenariats pour atteindre les ODD

Le parti pris de plus en plus d’entreprises en France

Selon le Baromètre des ODD 2022 publié par le Pacte mondial - Réseau France en collaboration avec PwC France et Maghreb, 70% des entreprises participant à l’enquête ont mis en place des partenariats ou ont prévu de le faire rapidement pour atteindre leurs objectifs de développement durable (ODD). Dans les PME, la proportion atteint 68% des répondants. Pourquoi cette démarche est-elle pertinente dans la mise en œuvre des 17 ODD des Nations Unies ?

Emilie Bobin, associée Développement durable, PwC France et Maghreb, et membre du Conseil d’administration du Pacte mondial - Réseau France, y voit plusieurs raisons complémentaires.

S’allier est dans l’ADN des ODD

Quand les enjeux sont immenses, on ne peut leur apporter des réponses adéquates en restant seul. Or les 17 ODD ambitionnent de transformer nos sociétés en éradiquant la pauvreté et en assurant une transition juste vers un développement durable d’ici à 2030. Ils constituent un plan d’action pour la paix, l’humanité, la planète et la prospérité. Le mettre en œuvre nécessite l'intervention de partenariats multi-acteurs, rappelle le Pacte mondial - Réseau France. 

D’ailleurs, le 17e ODD n’est-il pas de nouer des partenariats pour parvenir à réaliser les 16 autres objectifs ? “Des partenariats inclusifs sont nécessaires pour un programme de développement durable réussi”, expliquent les Nations Unies. “Ces partenariats construits sur des principes et des valeurs, une vision commune et des objectifs communs qui placent les peuples et la planète au centre, sont nécessaires au niveau mondial, régional, national et local”.

Les partenariats entrent dans les pratiques courantes des dirigeants

Bien qu’encore à leurs débuts, de nouvelles formes de collaboration apparaissent dans les entreprises comme des pistes intéressantes que les chefs d’entreprise explorent pour relever les défis de l’avenir. Selon la 26e édition de la Global CEO Survey de PwC, Le dirigeant à l’épreuve de la résilience, les dirigeants d’entreprise en France misent de plus en plus sur la collaboration avec des partenaires externes, que ce soit pour créer de nouvelles sources de valeur ou pour surmonter des défis qu’aucune entreprise ne pourra les résoudre isolément. 

  • Afin de résoudre des problèmes sociétaux, les entreprises interrogées en France se tournent d'abord vers des entités non commerciales telles que les administrations publiques locales ou nationales (38% des répondants se déclarent modérément à très concernés par ce type de collaboration), le monde académique (37%) ou des ONG (36%), et principalement sur des thématiques environnementales, sociales et de gouvernance (ESG). 

  • Lorsque les entreprises françaises s’associent à d’autres acteurs économiques, c’est davantage avec leurs pairs, même concurrents (38%) qu’avec des entrepreneurs et startups (32%). Contrairement aux dirigeants des autres pays, les dirigeants en France recherchent moins la collaboration au sein de consortiums industriels (25%).

Les entreprises voient dans les partenariats un moyen d’accélérer sur le chemin des ODD

En France, 212 entreprises ont participé à l’enquête du Pacte mondial - Réseau France et de PwC France et Maghreb. Les deux tiers d’entre elles ont déjà mis en place des partenariats ou ont prévu de le faire d’ici un an pour atteindre leurs ODD. C’est plus qu’un an plus tôt (58% selon le Baromètre des ODD 2021).

La hausse est significative et très positive, car le dialogue avec l’ensemble des parties prenantes, la société civile, les syndicats, les communautés impliquées, les collectivités locales, éclaire et guide les décideurs, dissipe les malentendus éventuels, favorise la mobilisation de tous, augmente les chances de succès durable d’une stratégie RSE”, souligne François Gave, Représentant spécial à la RSE et à la dimension sociale de la mondialisation, ministère de l‘Europe et des Affaires étrangères.

Les ODD sont un outil de dialogue universel et un outil de vision

Gilles Vermot Desroches, Président du Pacte mondial - Réseau France et Senior Vice-Président Citoyenneté et Relations institutionnelles, Schneider Electric

Parmi les partenaires choisis par les entreprises dans le cadre de la mise en œuvre des actions menées en faveur des ODD, les organisations de la société civile figurent en bonne place (26% des répondants). Dans une logique de coopétition, les entreprises développent également des partenariats avec des entreprises de leur secteur (19%) ou d’autres secteurs d’activité (18%). Arrivent ensuite les partenariats établis avec la puissance publique ou des collectivités locales (14%).

Outre le Pacte mondial - Réseau France, auquel sont affiliés 87% des répondants de l’étude, les entreprises s’impliquent au sein de collectifs business (MEDEF 29%, Bpifrance 17%, Confédération des PME 6%, MiddleNext 4%, France Invest 3%) et/ou d’organisations dédiées au développement durable (C3D 12%, Orse 8%, Réseau Alliances 5%, Comité 21 et B-Corp 4%). 

Consulter l’intégralité du Baromètre des ODD 2022

S’allier pour surmonter les grands défis des ODD, tels que l’analyse des données pour mesurer l’impact

Afin de surmonter les défis que représente le référentiel des ODD, nous devons “réfléchir collectivement aux perspectives d’avenir, afin de répondre aux besoins des entreprises qui l’utilisent”, indique Emilie Bobin. En particulier, "nos défis de demain consisteront à mieux nous armer ensemble pour collecter la donnée, reporter la performance, ou encore mesurer l’impact,  car d’ici cinq ans, l’information extra-financière devra être au niveau de l’information financière dans toutes ses dimensions".

Lire aussi l’édito d’Emilie Bobin dans le Baromètre des ODD 2022

Une question revient fréquemment sur la compatibilité entre les ODD et les attentes de la réglementation européenne sur le reporting de durabilité, la CSRD. Cette dernière, qui impose aux entreprises concernées une analyse de la double matérialité, fera passer la notion d’impact par les ODD. Nul besoin d’inventer une nouvelle feuille de route pour se mettre en conformité avec la CSRD ou répondre aux attentes des investisseurs et autres parties prenantes.

Cependant, les ODD doivent désormais être pilotés avec la mise en place d’indicateurs d’impacts plus nombreux, concrets et précis. Après la phase de l’engagement et celle des actions, est venu le temps de la mesure

Pacte mondial - Réseau France travaillera en 2023-24 avec PwC France et Maghreb sur la définition d’indicateurs permettant aux entreprises de suivre et de piloter l’ensemble de leurs ODD sur l’ensemble de leurs territoires”, a annoncé Nils Pedersen, Délégué général du Pacte mondial - Réseau France lors du webcast de présentation du Baromètre des ODD 2022. 

La comptabilité et le reporting des ODD répondent à des enjeux d'efficacité (placer les ODD au cœur de la stratégie implique de très nombreuses actions à déployer) mais aussi de communication (éviter tout ODD-washing). “Ces outils de mesure serviront également aux parties prenantes, à commencer par les investisseurs, pour lesquels ils sont très importants”, observe Nils Pedersen.

Écouter le replay de la présentation du Baromètre des ODD 2022.

Des espaces de partage pour les entreprises engagées dans l’atteinte des ODD

Pour s’approprier davantage les ODD et les intégrer dans leur démarche RSE, 45% des répondants à l’enquête 2022 déclarent avoir besoin de lieux d'échanges de bonnes pratiques. Ils n'étaient que 5% à exprimer ce besoin en 2021.

Conscient de cette attente, le Pacte mondial - Réseau France met déjà à disposition des acteurs économiques de toutes tailles, tous secteurs et tous niveaux de maturité RSE, des espaces de réflexion et de partage de solutions pour accélérer leurs progrès sur la voie de la durabilité. Plusieurs initiatives visent à aider les entreprises à passer des principes à l’action, structurer et amplifier leur démarche de responsabilité sociétale, anticiper, saisir les opportunités et gérer les risques :

  • Des groupes de travail pour favoriser une large transmission des méthodologies, expériences, bonnes et mauvaises pratiques par thématique (RSE, droits humains, COP, gouvernance, territoires, grandes entreprises et PME, transitions écologiques et environnement) ; 

  • Des accélérateurs, programmes mondiaux conçus pour accompagner localement et sur une courte période les entreprises dans leur progression sur un sujet spécifique (intégration des ODD, objectifs climat, droits humains, PME, égalité entre les sexes) ; 

  • Des coalitions, conçues par le Pacte mondial en partenariat avec d’autres acteurs clés pour contribuer à façonner un écosystème d’entreprises durables à l’échelle mondiale (gestion de l’eau et des océans, climat, finance durable) ;

  • L’Académie du Pacte mondial, une plateforme de formation RSE accessible à tous les collaborateurs des entreprises membres pour monter en compétences sur le développement durable et la RSE et ainsi contribuer à l’atteinte des ODD ;

  • Des événements, organisés dans toute la France en s’appuyant sur des entreprises ambassadrices et des cercles régionaux. Le Pacte mondial - Réseau France rappelle dans son étude l’importance fondamentale qu’il accorde “aux dynamiques territoriales, favorisant l’appropriation des enjeux du développement durable par les tissus économiques régionaux”.

À propos du Baromètre des ODD 2022

Le Pacte mondial - Réseau France et PwC France et Maghreb publient le Baromètre des ODD depuis 2019. Cette enquête annuelle permet d’évaluer le degré d’appropriation des ODD par les entreprises en France, de comprendre les raisons à l’origine de leur engagement et d’identifier ce dont elles expriment le besoin pour aller plus loin. 

En 2022, l’enquête a également porté sur les interrogations des parties prenantes sur les ODD, la priorisation des ODD et les actions conduites en leur faveur des ODD. Administré de mars à août 2022, un questionnaire en ligne a été relayé au sein du réseau français du Pacte mondial de l’ONU et de ses partenaires AFEP, B Lab France, C3D, Comité 21, CPME, Fédération des entreprises de propreté, France Invest, Jeune Chambre économique française, MEDEF, ObsAR et Orse.

À propos du Pacte mondial - réseau France

Avec plus de 17 000 entreprises basées dans plus de 160 pays, et près de 70 réseaux locaux, le Pacte mondial des Nations Unies est la plus grande initiative de durabilité des entreprises, dont elle vise à accompagner la dynamique RSE partout dans le monde. 

Le Pacte mondial des Nations Unies est une initiative volontaire, qui repose sur l’engagement du plus haut dirigeant à mettre en oeuvre au sein de son entreprise des principes universels de durabilité et à s’engager dans une démarche de progrès, qui repose sur les principes fondamentaux des Nations Unies et les Objectifs de développement durable. En catalysant l’action, les partenariats et les stratégies d’impact collectif, le Pacte mondial accompagne les organisations de toutes tailles, partout dans le monde, dans leur chemin vers la durabilité.


PwC remercie pour leur contribution Laure Carrel, manager, et Aida Aw, senior manager, PwC France et Maghreb, membres avec émilie Bobin du comité de pilotage du Baromètre des ODD 2022.




Suivez-nous

Contactez-nous

Emilie Bobin

Emilie Bobin

Associée Développement durable, PwC France et Maghreb

Masquer