Démonstration au Product Studio de PwC France

Pourquoi placer la méthode agile au cœur du développement produit ?

reunion équipe
  • 09 nov. 2023

Que ce soit pour rendre leur modèle économique plus durable ou concevoir des produits et services répondant à leurs objectifs stratégiques, les entreprises peuvent développer des offres digitales en employant des méthodes agiles. Les bénéfices sont multiples en termes de gain de temps, d'efficacité, de créativité et de qualité.

 

Yoni Abittan, Head of Products de PwC France et Maghreb, revient sur l’approche agile, et notamment la méthode de design sprint, adoptée par le Product Studio du cabinet pour accélérer la conception des produits digitaux. Il souligne notamment les points différenciants du Product Studio : la prise en compte des défis des clients sur l’ensemble du cycle de vie du produit, de l’idéation à la commercialisation, et la recherche de solutions compliant by design.


Qu’est-ce qu’une méthode agile ?

Popularisée par The Agile Manifesto de 2001, la méthode agile est un cadre méthodologique centré sur les personnes, la communication, la flexibilité et la pluridisciplinarité pour livrer rapidement des produits pertinents et évolutifs. Outre le design sprint, détaillé dans cette interview, les pratiques agiles comprennent des processus tels que Kanban (approche visuelle) et Scrum (pour les petites équipes).

Quels sont les avantages de la méthode agile dans le développement produit ?

Yoni Abittan -  Le premier avantage est un gain de temps. Passer de l’idée initiale à un prototype fonctionnel en quelques jours au lieu de quelques mois n’est pas anecdotique en termes financiers et permet d’accélérer la mise sur le marché du produit développé.

Un autre bénéfice se situe au niveau du décloisonnement et de la combinaison de multiples compétences. Le développement produit requiert l’intégration de plusieurs expertises : product managers, UX et UI designers pour l'expérience et l'interface utilisateur, développeurs, experts data, experts marketing et sales. L’intelligence collective étant l’un des facteurs clés de succès de cette méthode, le projet progresse plus vite et mieux si toutes les compétences sont mobilisées

Autre source d’efficacité, la méthode agile mise sur la simplicité du processus, la motivation des participants (qui doivent se rendre disponibles plusieurs jours) et le présentiel. Les interactions à distance sont certes possibles aujourd’hui avec les outils existants mais restent moins efficaces que la réunion des parties prenantes en présentiel. PwC réunit donc les experts dans un même lieu, où ils peuvent interagir en face à face pour une communication plus fluide

Enfin, les produits digitaux qui découlent d’une méthode agile présentent un haut niveau de qualité étant donné les différentes itérations qui ont lieu avec les clients sur l’ensemble du cycle de vie du produit, de la phase de recherche utilisateurs à la mise sur le marché.

Pour qui et dans quel cadre le Product Studio de PwC emploie-t-il la méthode agile ?

Yoni Abittan - Nous employons des méthodes agiles au bénéfice à la fois de nos clients et des collaborateurs du cabinet. Lancé en 2022 par l’équipe Products de PwC France et Maghreb, le Product Studio regroupe un lieu et une équipe dédiés à la création en mode agile de nouveaux produits digitaux en prenant pour standards les offres SaaS les plus abouties. L’impulsion vient toujours d’un besoin client, qu’il soit exprimé par celui-ci ou identifié par les équipes de PwC. Nous travaillons notamment sur leurs enjeux cyber, cloud, ESG, risques et compliance, ainsi que sur des problématiques liées aux opérations ou aux achats.

Notre approche d’open innovation s’appuie sur notre réseau international PwC ainsi que notre écosystème de partenaires technologiques et de startups, avec qui nous co-construisons de nouvelles solutions technologiques packagées.

Le concept s’inspire aussi des meilleures pratiques mondiales en matière de startups studios, ces structures qui facilitent la création de startups. À l’instar des fonds de venture capital (VC) qui investissent dans les startups, nous mettons des outils et compétences à disposition de nos métiers et clients pour accélérer leurs projets, de l’idéation à la mise sur le marché. Nous les aidons à développer leurs propres produits digitaux B2B quand il n’est pas possible ou pertinent d’adopter ceux  de notre réseau international PwC ou de co-construire des solutions avec notre écosystème de startups.


Qu’est-ce qu’un design sprint ?

Le design sprint est un processus d’innovation inspiré de Google Ventures (GV), le fonds de capital-risque créé en 2009 par Alphabet pour accompagner les startups en leur apportant des ressources en termes de design, de développement, de talents et d'investissement. Cette démarche structurée d'innovation produit est centrée sur les besoins et l'expérience recherchée pour l'utilisateur final. Sa particularité est d’imposer une contrainte temporelle (cinq jours) pour stimuler la créativité et accélérer la production d’un prototype économiquement et techniquement viable.
 

Quelles sont les grandes étapes d’un design sprint ?

Yoni Abittan - Avant de démarrer le design sprint, nous réalisons un pré-sprint pour mieux cerner les enjeux du client et analyser les solutions existantes du marché et au sein de notre réseau PwC pour positionner au mieux la solution à concevoir. Le design sprint se déroule ensuite en cinq jours, cinq étapes : comprendre, modéliser, prototyper, tester et définir la feuille de route technique.

Il s’agit tout d’abord d'aligner l’ensemble des parties prenantes sur la compréhension du problème client : ses enjeux, l’expérience vécue actuellement (customer journey), les personae (personnages fictifs à qui s’adresse la solution). Nous pouvons alors commencer à modéliser une solution avec un storyboard pour illustrer les principaux moments clés de l’expérience client souhaitée. La modélisation s’appuie sur les meilleures solutions software as-a-service (SaaS) du marché.

Puis nous passons progressivement du storyboard à une ébauche de prototype, papier puis digital, en itérant et en capitalisant sur l’intelligence collective. Tous les aspects du prototype (design, fonctionnalités, storytelling) peuvent alors être soumis au test des utilisateurs cibles afin de les améliorer mais aussi d’évaluer l’appétence du marché pour une solution de ce type. 

Nous déterminons s'il est préférable de développer la solution en interne ou de s’appuyer sur une solution du marché (partenaire tech, startup) pour co-créer une solution technologique augmentée de l’expertise PwC. Nous définissons alors une feuille de route avec les principaux jalons techniques et abordons les standards de conformité PwC que nous appliquons à nos produits.

Qu’est-ce qu’un design sprint a de différent chez PwC ?

Yoni Abittan - Chez PwC, nous voulons que les solutions que nous développons répondent dès le départ à un ensemble de standards de conformité, notamment en termes contractuels, de RGPD, de gestion des risques, d’IT et de sécurité. Nous conduisons une véritable due diligence en mode accéléré afin de concevoir des produits digitaux compliant by design.

La complémentarité des compétences que nous sommes capables de réunir est également un facteur de succès d’un design sprint. Rassembler dans un même lieu pendant cinq jours différents métiers (design, développement, data, marketing, IT, compliance) autour de notre client nous permet de produire un prototype dont il peut évaluer les principales fonctionnalités aussi bien que le parcours utilisateur.




Contactez-nous

Philippe Trouchaud

Philippe Trouchaud

Chief Technology & Products officer, PwC France et Maghreb

Jean-François Marti

Jean-François Marti

Associé, Transformation par l'humain, PwC France et Maghreb

Yoni Abittan

Yoni Abittan

Directeur, PwC France et Maghreb

Masquer
Suivez-nous