ecosystem encourage le réemploi et le recyclage

ecosystem : une nouvelle stratégie de collecte

collecte recyclage
  • Point de vue

L’entreprise française ecosystem collecte, recycle et permet le réemploi des déchets d’équipement électrique et électronique (DEEE ou D3E). S’appuyant sur ces activités bien rodées depuis 2006, l’éco-organisme à but non lucratif a souhaité donner un nouvel élan à la filière et collecter, dépolluer et recycler de plus grands volumes de produits. 
 

Strategy&, l’entité de conseil en stratégie de PwC France et Maghreb, l’a accompagné dans la définition d'une stratégie de collecte étendue et l’identification de nouvelles initiatives à lancer. L’une d’elles, “Je donne mon électroménager”, se développe déjà en Île-de-France.

DEEE et responsabilité élargie des producteurs

Le développement des activités de collecte des DEEE s’inscrit dans un contexte de responsabilité élargie des producteurs (REP). En pratique, les consommateurs paient, lors de l’achat d’un équipement, une éco-participation qui est reversée par les fabricants ou les distributeurs à un éco-organisme tel qu’ecosystem.

Dans le cas d’ecosystem, les déchets collectés, triés et recyclés sous agrément de l'État sont des DEEE ménagers et professionnels ainsi que des déchets diffus spécifiques (DDS), tels que les petits extincteurs. La collecte se fait auprès des déchetteries, des collectivités locales, des distributeurs (soumis à l’obligation de reprise 1 pour 1 lors de la vente) ou en direct auprès des consommateurs.

La collecte, une activité stratégique pour ecosystem

ecosystem s’appuie sur des plateformes logistiques pour regrouper et trier les gisements de déchets, qui suivent l’un de ces deux grands circuits :

  • Le réemploi des DEEE, en partenariat avec les acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS) tels que Emmaüs et le réseau Envie, qui les donnent ou les revendent ;

  • Le recyclage, dans des centres de traitement opérés par des acteurs tels que Veolia, Paprec et Derichebourg. 

L'étape amont, la collecte, est une activité stratégique pour ecosystem, en régulière augmentation depuis une dizaine d’années. L’éco-organisme a souhaité lancer un projet afin d’identifier, qualifier et tester de nouvelles initiatives permettant d’augmenter de façon significative le taux de collecte.

Écouter aussi Guillaume Duparay, Directeur du développement d’ecosystem, dans le podcast de PwC Consommation responsable et création de valeur

Définir une stratégie de collecte étendue avec de nouvelles initiatives à tester

ecosystem a sollicité Strategy& pour l’accompagner dans la définition d’une stratégie de collecte étendue et l'identification de nouvelles initiatives à tester puis à lancer.

La réflexion sur les nouvelles activités potentielles s’est construite autour d’ateliers d'idéation générant plus d’une vingtaine de pistes. Afin de prioriser les nouvelles initiatives de collecte, le cabinet a qualifié (produits ciblés, proposition de valeur, parties prenantes…), quantifié (business plan, impact sur le taux de collecte) et évalué (avantages et inconvénients) chacune de ces initiatives. Cette analyse a permis de déterminer une feuille de route globale et des feuilles de route détaillées par initiative afin de mettre en œuvre les plus pertinentes.

Pour accompagner ecosystem, nous avons mis à profit notre expertise des enjeux business des acteurs de l’économie circulaire. Nous avons co-construit l'ensemble du projet grâce à des ateliers d’idéation, nous assurant à chaque étape de l’implication des parties prenantes internes et des adhérents de l’éco-organisme. Cela a permis à ecosystem d’avoir une vue à 360° des problématiques puis d’obtenir toute l'adhésion nécessaire au lancement des propositions retenues.

Guillaume Jean, Associé, Strategy&, PwC France et Maghreb

Grâce à la confiance établie dès le début entre Strategy&, ecosystem et toutes ses parties prenantes, dont les actionnaires et les équipes opérationnelles, ces dernières sont restées fédérées autour de ce projet stratégique pour l’éco-organisme.

La direction d’ecosystem dispose désormais d’indicateurs précis pour suivre les pilotes des initiatives priorisées et faciliter la prise de décision quant à leur déploiement plus large.

“Je donne mon électroménager”, un pilote lancé avec succès en Île-de-France

Un exemple d’initiative fructueuse est parti d’un problème signalé lors d’un atelier d'idéation. Dans de nombreuses villes organisant la collecte des encombrants, ceux-ci doivent être déposés dans la rue par les particuliers. C’est un premier obstacle lorsqu’il s’agit d’objets lourds ou volumineux. Il est ensuite fréquent que ces produits soient enlevés, avant le passage des encombrants, par des personnes ou des organisations peu soucieuses du recyclage, du réemploi ou de la dépollution de ces produits.

Une solution proposée était de proposer aux municipalités un service, gratuit pour les particuliers comme pour la ville, permettant d’enlever ces déchets. ecosystem viendrait ainsi collecter le produit directement au domicile de la personne, y compris en étage élevé.

Cette solution fait partie de plusieurs initiatives priorisées pour 2022 dans la feuille de route détaillée fournie par Strategy& à ecosystem. Elle a pris la forme d’un nouveau service en ligne, Je donne mon électroménager.fr. Sur rendez-vous, les appareils des particuliers sont collectés pour être ensuite réemployés et revendus à petit prix par une structure partenaire de l’ESS. ​ecosystem prend en charge les équipements non réemployables pour être dépollués et recyclés.

Lancée avec succès en janvier 2022 sur des communes pilotes, telles que Suresnes, l’initiative est désormais étendue à d’autres villes d’Île-de-France.

Merci à Perrine Postic, senior manager, Strategy&, PwC France et Maghreb, pour sa contribution à ce texte.




Suivez-nous

Contactez-nous

Vladislava Iovkova

Vladislava Iovkova

Associée, Strategy& France

Guillaume Jean

Guillaume Jean

Associé, Strategy& France

Masquer