Les DRH au cœur de la gestion de la crise, partout en France

Enquête DRH en région

Parmi les premiers exposés aux effets de la crise de Covid-19, les professionnels des ressources humaines ont relevé le double défi de faire face, à court terme, aux enjeux de réactivité vis-à-vis des nouvelles réglementations, mais aussi, à moyen terme, au défi de la transformation de l’entreprise. Comme l’a montré l’enquête de PwC auprès de DRH basés dans toutes les régions de France, ils ont su saisir l’opportunité de cette crise pour mettre les employés et managers au centre de l’attention et accompagner les transformations nécessaires. Pendant cette période, les aspects stratégiques du capital humain ont en effet été placés en haut de l’agenda des directions générales.

Si les impacts de la crise peuvent diverger selon les secteurs d’activité, il apparaît clairement qu’ils varient peu d’une région à l'autre. Dans tous les territoires, le positionnement de la fonction RH continue d’évoluer pour accompagner les transformations en tant que partenaire stratégique incontournable.

Des responsables des ressources humaines au centre des décisions

Les conséquences politiques, sociétales et économiques de la crise sanitaire démontrent d’ores et déjà un changement de paradigme profond : volatilité économique, remise en question de la mondialisation, nouveau rapport au travail, évolution des attentes citoyennes… La pandémie a aussi mis en lumière les enjeux humains des organisations : confinement, télétravail, activité partielle, plans sociaux, protocoles sanitaires renforcés sur le lieu de travail. 

Cette situation a accéléré une tendance émergente dans le monde des RH, à savoir un positionnement plus central et stratégique de la fonction dans les prises de décision de l’entreprise. Elle a également donné un coup de projecteur sur le rôle essentiel des RH dans les situations de crise et de transformation. Les entreprises leur doivent en bonne partie d’avoir assuré la continuité de l’activité tout en répondant aux enjeux de santé et de sécurité des salariés. Le tout dans un environnement juridique incertain et bouleversé par l’introduction massive du télétravail. 

Face aux défis à court et moyen terme dans un contexte marqué par l’incertitude, le dialogue social est un levier nécessaire pour se transformer. Plus largement, les professionnels RH ont joué un rôle prédominant dans la gestion opérationnelle et tactique de la crise. Ils se sont notamment attelés au développement et à la promotion de modes de fonctionnement plus digitalisés et agiles en actionnant les leviers adaptés (locaux, télétravail, travail hybride…).

« Le rôle du DRH, c’est d’être un élément révélateur des besoins des organisations dans les transformations et les changements à venir, d’une façon plus globale et stratégique. »

Sophie Caperan, Directrice des ressources humaines, Actia Group

Répondre aux enjeux humains, de leadership et d’organisation

Le cœur de métier des RH - attirer, recruter, développer, fidéliser - est aujourd’hui renforcé par les mutations à l’œuvre dans les entreprises et au sein de la société : digitalisation, automatisation, nouvelles compétences, enjeux sociétaux. Le périmètre s’est élargi, de la réussite des projets de transformation à l’adhésion collective au projet d’entreprise. Pour faire face, la fonction RH s’appuie de plus en plus sur la montée en compétences, notamment digitales, de ses équipes. 

Les DRH interrogés dans les régions assument que, au-delà de leurs missions habituelles, ils devront endosser de nouvelles responsabilités. Ils doivent désormais tenir compte des enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG), par exemple en alignant marque employeur, valeurs de l’entreprise et quête de sens des candidats et collaborateurs. 

Le rôle de la fonction RH porte également sur la promotion de l’innovation (tout en maîtrisant ses coûts) et l’upskilling des collaborateurs via une gestion des compétences, actuelle et prospective, conçue dans un esprit d’organisation apprenante. Le développement des talents devient un élément plus déterminant que jamais dans la fidélisation des collaborateurs, au même titre que la rémunération, la qualité de vie au travail et la reconnaissance.

« L’enjeu majeur aujourd’hui est le développement des compétences et l’anticipation des changements métiers. »

Marc Jabobs, Directeur des ressources humaines, Armor

Le DRH chef d’orchestre du monde d’après

En sortie de crise, et à l’aune des nouvelles évolutions de la pandémie, les grands enjeux de l’agenda des DRH se confirment. Il est catalyseur du changement culturel, organisationnel et technologique au sein de l’entreprise. 

Cinq leviers stratégiques permettent aux DRH de consolider leur positionnement de partenaire stratégique auprès de la direction générale : la performance de l’organisation (capacité à mobiliser le capital humain), la refonte du modèle managérial (accompagnement vers de nouvelles postures), la digitalisation des processus et services RH (source de performance opérationnelle et d’expérience collaborateur), la culture et les valeurs (contrat social qui engage et motive les collaborateurs) et la dimension RH des ambitions RSE de l’entreprise.

Le défi réside ici dans la capacité à jongler au quotidien entre dimensions opérationnelles et stratégiques, entre très court terme et enjeux de transformation durable.

À propos de l’enquête

Pour réaliser son livre blanc L’humain au centre de l’échiquier, publié en mars 2021, l’équipe People & Organisation de PwC France a interrogé 31 directeurs des ressources humaines d’entreprises régionales emblématiques de toutes tailles, des grands groupes aux ETI, et de tous secteurs. Leurs réponses ont mis en lumière les défis auxquels ils ont été confrontés dès le début de la crise de Covid-19, les priorités identifiées pour y faire face et les bonnes pratiques mises en place.




Suivez-nous

Les champs obligatoires sont marqués d'un astérisque(*)

Les informations recueillies lors de votre visite sur ce site sont protégées par le Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil relatif à la protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données (le « RGPD »), ainsi que par la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'Informatique, aux Fichiers et aux Libertés, dans sa dernière version en vigueur. Ces informations sont également confidentielles, et ne sont en aucun cas destinées à être diffusées à des tiers, notamment à des fins de prospection commerciale. Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter notre Déclaration de confidentialité.

Contactez-nous

Pierre-Antoine Balu

Pierre-Antoine Balu

Associé People and Organisation, PwC France et Maghreb

Sophie Serratrice

Sophie Serratrice

Associée Consulting - Workforce, PwC France et Maghreb

Frédéric Petitbon

Frédéric Petitbon

Workforce, PwC France et Maghreb

Masquer